Diffuseurs

Ik Onkar

Une production du Théâtre la Catapulte

Dates : En tournée au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse en 2016-2017
Public : À partir de 12 ans
Durée : 1 h
 

Changer le monde en se changeant soi-même


Ik Onkar vient des sikhs : «Une (ik) conscience (ou énergie) créatrice (Ong) en action (kar) » ou encore « Le créateur dans la création et la création dans le créateur».

Rassemblés autour d’un concours sur le thème «les jeunes et l’espoir», trois amis échangent leurs questionnements et leurs découvertes sur l’être humain et sur le monde.
D’une forme très éclatée, porté par des comédiens toujours en mouvement, Ik Onkar passe intelligemment du drame à la comédie. Un spectacle sur la prise de parole, rempli de références issues tant du théâtre et de la littérature que de la musique.

Ik Onkar s’est mérité deux Prix Rideau Awards en 2013 : «Création de l’année» et «Production de l’année», une première pour un spectacle pour adolescents!

Ik Onkar a aussi eu l'honneur d'être sélectionné pour une représentation intégrale à la Bourse Rideau, « le plus important marché francophone des arts de la scène en Amérique »!

Horaire détaillé

Tournée Acadienne :

  • 17 octobre - Greenwood, NS
  • 18 octobre - La Butte, NS
  • 19 octobre - Argyle, NS
  • 20 octobre - Darmouth, NS
  • 21 octobre - Halifax, NS
  • 24 octobre - Chéticamp, NS
  • 25 octobre - Sydney, NS
  • 26 octobre - Arichat, NS
  • 27 octobre - Pomquet, NS
  • 31 octobre - Truro, NS
  • 1er novembre - Dieppe, NB
  • 2 novembre - Saint-Jean, NB
  • 3 novembre - Miramichi, NB
  • 4 et 7 novembre - Campbellton, NB
  • 8 novembre - Bathurst, NB
  • 9 novembre - Grand-Sault, NB
  • 10 novembre - Edmonston, NB

Tournée Québécoise : 

Thèmes abordés

Le spectacle s’inspire des questionnements qui sont urgents chez les adolescents. En découle donc les thèmes suivants :

  • La découverte de soi ;
  • L’amour et l’amitié ;
  • La violence ;
  • La place de l’être humain dans l’univers ;
  • Le questionnement ;
  • L’espoir et la désillusion.

 Plusieurs textes classiques et contemporains ont servi d’inspiration pour de nombreuses scènes de la pièce. Par exemple : 

  • Roméo et Juliette de Shakespeare ;
  • Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand ;
  • La Cantatrice chauve d'Eugène Ionesco ;
  • Étude des proportions du corps humain selon Vitruve de Léonard de Vinci ;
  • Un poème de Léo Ferré;
  • Un poème de Nelligan. 

L’intertextualité très présente dans Ik Onkar permet aux enseignants de français de tisser des liens avec des œuvres importantes de la littérature étudiées en classe. Du même coup, la pièce reprend et interprète de façon dynamique et engageante des œuvres qui peuvent souvent être difficiles d’accès à la lecture pour la plupart des adolescents. 

Commentaires et critiques

EXTRAITS DES CRITIQUES:

« Pan, dans le mille. (…) Le propos parfois philosophique exigeait une interprétation tenue, un rythme enlevé, une mise en scène qui laisse respirer les personnages et n’ampute pas l’émotion. Ik Onkar réussit tout cela à la fois » – Maud Cucchi, Le Droit

« On est tous sortis (…) en ayant vu à quel point ça touche les ados ! On voit leur réaction : ils rient, ils sont hyper captivés par la pièce… (…) C’est réglé au quart de tour ! C’est quasiment une chorégraphie d’un tableau à l’autre ! (…) Coup de génie ! » – Isabelle Brisebois, Radio-Canada

« Une magnifique pièce de théâtre jeunesse (…) extrêmement intéressante (…) absolument formidable ! (…) Vraiment : chapeau ! J’ai été soufflée par ce spectacle-là ! » – Anne Michaud, Radio-Canada

« Pendant l’heure qui a suivi, ces trois jeunes, beaux et talentueux à souhait, nous ont tenus en haleine, fait rire et pleurer et séduits. (…) La difficulté est de trouver les liens par lesquels tout se tient et coule de source. Et ce tour de force, les metteurs en scène Fanny Gilbert-Collet et Jean Stéphane Roy l’ont réussi haut la main. Ce spectacle généreux, intelligent, touchant aussi, et la performance de ces trois jeunes qui ont reçu la main sur le cœur et une petite larme à l’œil, les applaudissements nourris des spectateurs conquis, constituent un excellent début de réponse : l’espoir est en chacun de nous, jeunes et moins jeunes. » – Josette Noreau, Liaison

 

QUELQUES COMMENTAIRES DU PUBLIC:

« [Les réactions des jeunes] ont été enthousiastes et teintées de commentaires fort élogieux ! (...) La proposition [est] généreuse, très touffue, presque pluridisciplinaire (!) et truffée de clins d’oeil au public averti. (...)  Les comédiens sont extraordinaires! Chapeau aussi à la mise en scène habile et dynamique. Une pièce qui devrait rejoindre tous les ados et leurs accompagnateurs. » - Michèle Rouleau, Coordonnatrice du volet Théâtre au Théâtre Hector-Charland à L'Assomption

« Ik Onkar, un spectacle qui a trouvé, cerné, la voix des ados d’aujourd’hui. Très actuel avec des interprétations d’une grande justesse. Bravo ! » – Une enseignante d’Ottawa

« La meilleure pièce pour adolescents à laquelle j’ai assisté en 12 ans de carrière ! » – Un enseignant de Gatineau

« C’est comme si vous étiez dans ma tête ! C’est fou comme se sont des thématiques qui me préoccupent ! » – Une élève

« C’est frais, c’est nouveau et actuel, c’est dynamique ! Ça résonne vraiment chez les jeunes d’aujourd’hui ! » – Une enseignante d’Ottawa

Documents

Équipe de création

Texte – Collectif
Mise en scène – Fanny Gilbert-Collet et Jean Stéphane Roy
Décors, éclairages et vidéo – Benoît Brunet-Poirier
Environnement sonore – Louis-Philippe Robillard
Régie, direction de production et de tournée – Kyle Ahluwalia
Direction technique – Fraser MacKinnon

Interprétation – Marie-Eve Fortier, Nicolas Gendron et Caroline Lefebvre

Vidéos

 

Photos