Saison 17-18

Ceci n'est pas une lettre d'adieu…

Une production du Théâtre la Catapulte

Dates: du 25 novembre au 2 décembre 2017
(matinées scolaires du 22 novembre au 1er décembre)
Public: À partir de 12 ans
Durée: 70 minutes sans entracte
Lieu: La Nouvelle Scène Gilles Desjardins
 

Un immense party dans un champ de blé d’Inde au milieu de nulle part, « Smells Like Teen Spirit » de Nirvana joue en boucle dans le mix du DJ. Au cœur de la fête, une intimidée, son bourreau et une mascotte sont réunis par un lumineux destin.

Autour du thème de la compassion, Dillon Orr, Marie-Pierre Proulx et Jean Stéphane Roy ont rassemblé de riches matériaux d’inspiration tels que les écrits du Dalaï-Lama et les œuvres de Sigur Rós, Katrin Brack, Yann Arthus-Bertrand et Kurt Cobain pour créer un spectacle dynamique interrogeant les fondements du vivre ensemble. Cette nouvelle œuvre célèbre le caractère sacré de chaque être humain pour faire tomber les barrières politiques, idéologiques, dogmatiques et religieuses qui nous séparent.

Horaire détaillé

  • Samedi 25 novembre 2017 à 15h
  • Samedi 2 décembre 2017 à 15h et à 19h30

Équipe de création

Texte, mise en scène et scénographie – Dillon Orr, Marie-Pierre Proulx et Jean Stéphane Roy
Costumes – Andrée-Ève Archambault
Éclairages – Chantal Labonté
Environnement sonore – Frédéric Levac
Régie – à confirmer
Direction de production – Kyle Ahluwalia

Interprétation – Jonathan Charlebois, Annie Cloutier et Kiara-Lynn Néï

 

Laboratoires et Mises en lecture

Ceci n'est pas une lettre d'adieu…

Inspiré par le processus d’Ik Onkar, Jean Stéphane Roy a décidé de renouveler la formule: s’entourer de deux jeunes artistes pour la création d’un nouveau spectacle pour ados, soit Dillon Orr et Marie-Pierre Proulx.

Le thème

Au départ, l'idée était de faire un spectacle sur le thème de l'intimidation. Or, plus la réflexion avançait et plus une question s’imposait: faut-il combattre le feu par le feu? Le risque était ainsi de créer un spectacle moraliste ou pire, une pièce à thèse. Puis un jour, Jean Stéphane Roy découvre, la Charte de la Compassion créée par Karen Armstrong. Il n’en fallait pas plus pour commencer cette création, dont le sujet ne serait ainsi plus l’intimidation mais l’exploration de l’envers de la médaille: la compassion! Par contre, le but de Ceci n'est pas une lettre d'adieu… n’est aucunement de faire la promotion de la Charte mais plutôt de s’en inspirer pour créer un spectacle qui questionne la notion du "vivre ensemble".

Le processus

Depuis la fin du printemps 2015, le trio de créateurs met sur pied les bases du contenu et du contenant du projet de création. Au départ, Jean Stéphane Roy, Dillon Orr et Marie-Pierre Proulx se sont rencontrés ponctuellement afin de de fouiller dans plusieurs thèmes reliés de près ou de loin à la compassion: textes religieux ou philosophiques, recherches scientifiques, etc. Plus le processus avance et plus ce tourbillon d’idées se dirige vers la création d’un synopsis de base. À l'hiver 2015-2016, des rencontres ont eu lieu avec des ados de différentes écoles de la région d'Ottawa afin de confronter les artistes et leurs idées aux jeunes et à leur vision de la compassion. Au printemps 2016, les comédiens Benoît Brunet-Poirier, Annie Cloutier et Anie Richer ont été intégrés à l’équipe afin d’explorer la matière théâtrale du contenu et de créer les bases du contenant. Le résultat de ce laboratoire a été présenté lors de notre soirée bénéfice "On s'paye la tournée" le 12 mai. Le trio de créateurs continue de se rencontrer à intervalles réguliers et d'autres laboratoires avec les comédiens sont prévus durant l'hiver 2017.

À suivre…

 


 

Les Passants

Il s’agit de notre prochaine création, signée Luc Moquin (Exit(s), le fa le do). Coproduction avec le Great Canadian Theatre Company qui sera jouée au GCTC en Français avec surtitres en Anglais, Les Passants ont connu un premier laboratoire sur le texte au printemps 2016. Pour l’occasion, Luc Moquin et le metteur en scène Jean Stéphane Roy étaient accompagnés des comédiens Mélanie Beauchamp, Geneviève Couture, Benjamin Gaillard et Yves Turbides. Un nouveau laboratoire, cette fois plus axé sur la mise en scène, aura lieu fin novembre 2016.

Les Passants seront créés en février 2017.

 

Lumière sur…

La Fondation de la Catapulte

Par Patrick Leroux

25 ans après, Patrick Leroux se replonge dans la création de la Catapulte.

Merci Patrick!

 
 

Photos