Passer au contenu principal

Le dire de di

1 h 30

Di habite toujours la trop grande maison familiale perdue entre les champs, les forêts et la grand-route. Elle y vit avec sa maman adorée Makati, son papa rêveur Paclay et le beau Mario Morneau, le deuxième mari de sa mère. Or, voici que l’arrivée de Peggy Bellatus et de ses effrayantes machines minières qui bouleversent la terre, les désirs et les secrets, vient rompre ce fragile et merveilleux équilibre.

Avec cette pièce «pour une femme seule», Michel Ouellette poursuit son exploration des frontières théâtrales; le personnage, conçu comme un poème, s’exprime dans une langue bigarrée et joueuse, pleine de trous et de rebonds.

Saison 17-18

Saison 18-19